Dumbness is our struggle

Publié le par Matt Gash

Ce matin en philo, j'ai essayé d'écrire un texte.
J'ai écrit tout un petit poème en anglais (comme d'hab'!), mais aujourd'hui, Alex, mon voisin de cours, regardait ce que j'écrivais. Non pas que ça me dérange réellement qu'il lise ce que j'écrive, mais je n'ai pas pu continuer... Est-ce un caprice artistique? J'en sais rien, mais j'ai gommer tout mon texte. Il a du le prendre mal je suppose, j'en suis désolé. Mais je crois pouvoir dire mon problème, déjà, ce que j'écrivais n'était pas super, et puis, plus j'écrivais, et plus je me disais que ça ne voulait rien dire, j'ai alors décidé plusieurs fois de continuer, en remodelant quelques phrases, pour 'faire mieux', mais ça n'a rien donné...
Il y a un truc qui me perturbait, des discussions, suis-je débile ou stupide, peut-être que je m'imagine trop de truc, c'est dans mon habitude aussi. Mon imagination me fait vivre des fois.
Enfin, il y a d'autres choses qui me font vivre, c'est ça, tout ce que je peux écrire, comme ça, d'un élan de clavier ou de crayon. Je tape ou j'écris, je ne m'arrète pas, sauf quand je suis à court, quand mon stock créatif est épuisé. Mais peut-on parler de réel épuisement. Non, c'est juste la perte d'inspiration, la création est omniprésente dans le coprs d'un artiste, le problème est l'entourage. L'artiste doit faire abstraction du monde qui l'entoure.
Par exemple en ce moment, je dois faire une césure dans mon blabla, simplement parce qu'il se passe des choses autour de moi, pas forcément tout près de moi, mais je sens qu'il y a des trucs qui me dérangent... comme l'arrivée de ma mère qui est en train de discuter avec mon père dans son bureau, ou encore la musique qui passe (j'écris toujours sur fond musical... erreur?...!). Pour précision, c'est le son: Roulette de System of a Down, très belle musique de fond vous me direz, mais absolument déstabilisante.
Voilà qui est passé. Je peux reprendre. Ai-je besoin de reprendre, ou alors l'arrèt de cet article ne serait que la conclusion la plus logique à ma démonstration de l'être artistique?
Non, je me force à vous expliquer qu'à présent, le cheminement de cet article à totalement changé, la déroute complète...est-ce mal? Absolument pas, cependant je comprends que certains n'aiment pas lire mon blog, je parle de choses, puis je repars avec d'autres, je reviens sur les premières et en reprends d'autres... aucune logique parfois. Mais mon cerveau est fait comme ça, j'en suis désolé!

Césure

Prise de conscience de la portée de cet article...
Non, je ne suis pas artiste au sens réel du terme, je ne suis qu'un jeune homme qui cherche à réaliser des choses, de créer des textes. Tout cela peut paraitre loin de la modestie, mais les personnes qui me connaissent le plus savent que la modestie, quand je fais quelque chose de vraiment bien, est la règle d'or de toute personne qui se respecte.

Si je n'ai toujours pas été compris, c'est qu'il y a un problème, déjà chez moi, pourquoi est-ce que je raconte des choses pareilles alors que mon article ne parlait pas du tout de ça au départ?
J'ai toujours besoin de parler, de diverger, de converger, et d'aller au verger...

Publié dans Création

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article