Blogage

Publié le par Matt Gash

Je viens de reparcourir mon blog, bien sûr, il est pas très intéressant pour tout le monde, et puis, parfois en plein milieu des articles hyper intéressant, on trouve des paroles de chansons, des petites vidéos, ou alors des délires passagers, des créations littéraires et j'en passe et pas des moindre! Mais c'est ce qui fait que j'aime bien voir mon blog. J'arrive à penser à plein de chose, à ne pas être entièrement dévoué à la musique que j'aime, ou encore à l'actualité importante.
Non je n'écris pas cet article pour m'envoyer des fleurs, c'est vrai d'ailleurs que quand on lit ce blog, on a plutot l'impression que je suis quelqu'un de pas du tout modeste, que mon ego prend beaucoup de place. Ba peut-être, mais quand je fais ce qui a l'air d'être de l'anti-modestie, je suis juste en train de me rassurer que je ne suis pas quelqu'un de totalement débile, et parfois capable de me surprendre moi-même. Vous me direz alors, 'pourquoi est-ce que tu écris que tu penses ça ou ça?!' et là je réponds simplement que ce blog est un monologue perpétuel et que je m'en suis bien rendu compte, donc c'est juste une discussion entre moi et moi (très égoisite comme phrase? pas sûr).
Bref, je trouverai dommage de refaire ce blog. En effet c'est une idée qui m'a traversé l'esprit il y a peu. J'aurais fait un blog connerie et raconte ta life, et puis un blog intello ou jreprend l'actu. Mais je crois que c'est absurde, puisqu'il n'y a aucune raison qui me pousse à séparer différents aspects de ma personnalité. Je ne forme qu'un tout unique, et non pas des morceaux de MOI répandu sur la toile! Même si, c'est vrai, les articles du début son pas très recherchés... mais c'est pas grave!

C'est marrant, car en ce moment, je suis dans une perspective de conservation, ou plutôt une volonté de marquer mes pensées.(je crois que cette phrase est nulle et qu'elle ne sert à rien...)

Bref, en ce moment, le fond et la forme de mes articles se rejoignent un peu pour me rassurer sur le fait d'écrire ce blog, son utilité, pour qui. Au final, mon instinct révolutionnaire me fait dire que je m'en fous des autres, et puis je me dis que c'est vrai que j'écris pour moi, mais pourquoi ça ne servirait pas aux autres. Mais dans le fond, j'ai beau essayé de me rassurer avec ce que pensent les autres, j'écris d'abord pour moi (égoisme pur et dur? pas sur, thérapie simple et efficace!)!

Ma foi cet article mérite lui aussi une belle fin, comme ce beau monde dans lequel nous vivons...

Publié dans Création

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article